الشغل و التنظيم الاقتصادي

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
صافولا
المديرة العامة
avatar

انثى
عدد الرسائل : 423
العمر : 32
الموقع : http://newway.nice-topic.com
العمل/الترفيه : فنانة تشكيلية
المزاج : متقلبة المزاج
بطاقة تعريف : سبحان الله وبحمده  سبحان الله العظيم
نقاط : 97
تاريخ التسجيل : 18/01/2008

مُساهمةموضوع: الشغل و التنظيم الاقتصادي   الأربعاء مارس 26, 2008 8:28 pm

الشغل و التنظيم الاقتصادي

هل من تعارض بين العمل إنتاجا للحاجاتوالعمل إبداعا يحقق الذات؟
هل أن العدالة مطلب اقتصادي أم أخلاقي؟
قيل:"إنالحضارة التكنولوجية تفقير لأنها تجهض إمكانيات الإنسان اللامتناهية."حلل هذا القولوناقشه مبينا شروط إمكان تحرر الإنسان.
هل يقتصر معنى التبادل على الدلالةالاقتصادية؟
هل يتنافى تطوّر الأشياء مع تقدّم البشر؟
هل من إمكان للعطاء فيمجتمع يسيطر عليه التبادل؟
هل أن العمل حق أم قدر؟
فيم تكمن حقيقة الإنسان؟في كونه يفكر أم يريد أم يعمل؟
قيل:"أصبحنا نفهم اليوم أن العمل هو أحسن طريقة "للنظام" و"الردع" وأنه أفضل ما يعوق بشدة نموّ العقل والرغبات والتوق إلى الحرية."امتحن مدى صوابية هذا الحكم في ضوء المستجدات الاجتماعية والاقتصادية.
هل يحققالإنسان ذاته في اللعب أم في اللهو؟
متى نقول عن نشاط ما إنه عمل؟
هل يلزمالتمييز بين العمل والفن؟
هل يهدّد قانون السوق الحياة الاجتماعية؟
هل لعديمالفائدة قيمة؟
هل لكل شيء ثمن؟
ما رأيك في القول: إنـّما يكون الإنسان إنسانابالعمل؟
Le travail a-t-il une valeur morale ?
L'Etat peut-il exiger de chacun qu'il travaille ?
Une société sans travail est-elle souhaitable ?
Le travail n'est-il pour l'homme qu'un moyen de subvenir à ses besoins ?
Comment expliquer qu'on puisse considérer des machines comme douées d'un pouvoir merveilleux ou maléfique plutôt que comme des objets techniques ?
Faut-il redouter les machines ?
L'homme doit-il craindre que la machine travaille pour lui ?
Peut-on en toute rigueur parler des «miracles» de la technique ?
Quelles signification donnez-vous à l'expression «agir machinalement» ?
Est-il juste d'affirmer que l'activité technique dévalorise l'homme ?
Est-il juste de définir l'intelligence comme la faculté de s'adapter ?
La diffusion croissante des résultats scientifiques et techniques rend-elle l'homme plus rationnel ?
Le progrès scientifique a-t-il pour condition l'échec d'une technique ?
Peut-on dire en toute rigueur qu'il existe une culture technique ?
«La science est désintéressée. Le savant ne peut être lui-même intéressé». Comment comprenez-vous cette affirmation ?
Connaître la vérité, est-ce détenir le pouvoir ?
Est-ce la vérité qui confère la puissance, ou bien la puissance qui décide de la vérité ?
Est-il légitime de parler d'un pouvoir de la technique ?
Faut-il avoir peur du savoir ?
Faut-il souhaiter que la politique soit une science ?
L'innovation technique répond-elle toujours à nos besoins ?
La domination de la nature par l'homme est-elle indissociable d'une domination sur les hommes ?
La politique est-elle une technique ?
La politique n'est-elle que l'art de capter à son profit les passions des autres ?
La recherche scientifique peut-elle être désintéressée ?
La technique ne produit-elle que les effets qu'on en attend ?
Le développement des sciences est-il animé par une volonté de vérité ou par une volonté de puissance ?
Le développement des techniques nous donne-t-il plus de liberté ?
Le développement technique est-il un processus aveugle ?
Les progrès de la technique sont-ils nécessairement des progrès de la raison ?
Les sciences économiques peuvent-elles échapper à l'idéologie ?
Peut-on définir la politique: «toute activité qui concerne le pouvoir» ?
Peut-on s'opposer au progrès technique ?
Qu'est-ce qu'un maître ?
Que peut-on attendre de la technique ?
Qui nous dirige ?
Y a-t-il un plaisir à gouverner ?
Le travail n'est-il pour l'homme qu'un moyen de subvenir à ses besoins ?
Donner pour recevoir, est-ce le principe de tout échange ?
Le développement de la technique permet-il aux homme d'acquérir une plus grande liberté ?
Le projet de maîtriser la nature est-il raisonnable ?
A quelles conditions le travail est-il instrument de liberté ?
L'homme se reconnaît-il mieux dans le travail ou dans le loisir ?
Le travail est-il pour l'individu le moyen de devenir une personne ?
Le travail est-il une fatalité ?
Le travail est-il une obligation, une contrainte, ou une nécessité ?
Les hommes doivent-ils travailler pour être humains ?
Peut-on aimer le travail ?
Qu'est-ce qui pousse l'homme à travailler ?
Quelle est la signification humaine du travail ?
Le travail est-il le lien le plus étroit entre l'homme et la réalité ?
Peut-on faire du travail un jeu, sans le dénaturer ?
Abolir le travail et libérer le temps, est-ce la même chose ?
Est-il toujours possible de faire la différence entre travail et divertissement ?
La valorisation du temps libre conduit-elle à une nouvelle conception du travail ?
Le loisir est-il le but véritable du travail ?
Est-il légitime de parler de travail intellectuel ?
La division du travail sépare-t-elle les hommes ?
Peut-on concevoir que le travail, même s'il sépare les hommes, soit aussi ce qui les unit ?
En quoi consiste l'aliénation du travail ?
L'homme peut-il se contenter de travailler en vue du seul gain ?
Le travail est-il nécessairement aliénant pour l'homme ?
Le travail est-il pour l'homme une aliénation ou une libération ?
Marx écrit que, dans la société communiste, le travail, de «simple moyen de vivre», deviendra «le premier besoin de l'existence». Comment concevez-vous une telle transformation ? Vous paraît-elle possible ?
Peut-on affranchir le travailleur de toute servitude ?
Peut-on dire du travail qu'il fait violence à la nature humaine ?
En quel sens les échanges économiques sont-ils des faits de communication ?
L'échange est-il au principe du social ?
L'échange n'a-t-il pour but que la satisfaction des besoins ?
La vie en société n'a-t-elle pour fondement que la complémentarité des besoins ?
Les échanges marchands peuvent-ils à la fois unir et satisfaire tous les membres d'une société ?
En quoi l'oeuvre d'art peut-elle être un objet d'échange ?
N'est-il pas paradoxal que l'oeuvre d'art soit objet d'échange ?
Le don peut-il être gratuit ou n'est-il qu'une forme de l'échange ?
Dans une société dominée par l'échange, est-il encore possible de donner ?
Un don peut-il être un acte désintéressé ou est-il nécessairement lié à un échange ?
Le travail est-il un droit ?
Le travail figure-t-il au nombre des droits de l'homme ?
Pourquoi parler du travail comme d'un droit ?
Y a-t-il un droit au travail ?
Comment concevoir les rapports entre les échanges économiques et l'ensemble de la vie sociale ?
La morale a-t-elle sa place dans les rapports économiques ?
Tout peut-il avoir une valeur économique ?
Mesurer le temps de travail, n'est-ce pas soumettre à la mesure l'homme qui travaille ?
L'échange exclut-il toute violence ?
L'inutile peut-il avoir une valeur ?
La publicité peut-elle être considérée comme un art ?
Tout a-t-il un prix ?

**********************************
فى ناس تنام باكيه عنيها
وناس تبكى العين عليها
وناس مخلوق الدمع ليها
..............
فى ناس على القلب تفوت
وناس القلب فيها يموت
وناس جرحتنا فى سكوت
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
معاينة صفحة البيانات الشخصي للعضو
 
الشغل و التنظيم الاقتصادي
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى